La médecine en Algérie

Ahcène   Zehnati, économiste de la santé, chercheur associé à l’université de Bourgogne nous a  parlé, le12 novembre 2014 , de l’expansion du secteur privé des soins en Algérie.

Le système public de santé dont l’Algérie s’était dotée pendant les premières décennies de l’indépendance est supplanté par le développement rapide d’un secteur privé qui se nourrit du mauvais fonctionnement des hôpitaux publics. Mais cette médecine privée, multipliant les cliniques dans les grandes villes délaisse de vastes déserts médicaux et surtout les besoins en soins de larges couches de la population. Le poids des intérêts financiers chez certains « doctorpreneurs » aboutit au développement exagéré de certaines spécialités et de certaines opérations, comme les césariennes.

Lire ses  articles sur les cliniques privées  dans le quotidien d’Oran du 22/06/2014.  http://www.lequotidien-oran.com/index.php?news=5199790 et sur la double activité des médecins dans le système de santé algérien., dans le quotidien Liberté http://www.liberte-algerie.com/contributions/la-necessite-dun-dispositif-reglementaire-3094

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *