Valeurs républicaines et racisme en France et en Europe

 

par Carole Reynaud-Paligot (Centre d’histoire du 19ème siècle Paris 1 et 4, Université de New-York à Paris) , le 16 mai 2014

Porteuse de valeurs émancipatrices, la république a intégré des représentations inégalitaires et hiérarchi-santes de la diversité humaine, notamment développées par une nouvelle science, l’anthropologie. Une culture raciale s’est diffusée et utilisée dans le contexte d’expansion coloniale. Ces visions de supériorité des peuples ont eu des retombées meurtrières dans le continent européen des années 30.

Carole Reynaud Paligot est l’auteur de :
1. De l’identité nationale. Science, Race et politique en Europe et aux Etats-Unis. XIXe-XXe siècles, PUF, 2011, 268p. (livre joint)
2. Races, racisme et antiracisme dans les années 1930, Paris, PUF, 2007, 173 p. *
3. La République raciale 1860-1930. Paradigme racial et idéologie républicaine, préface de Christophe Charle, Paris, PUF, 2006, 330p.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *